Actus

06/08/2011

Heidelbergman !!

posté à 17h04


" alt="Mon fidèle R3... bien chargé pour un Cd, tout "disparaitra" !" class="thickbox">

Salut

 

Après une difficile récup du Xterra, direction l’Allemagne pour deux courses :

-le tri sprint de Freizeitparadies ( le Paradis du temps libre : un camping en bordure d’un mini lac quoi !)

-l’Heidelbergman : Cd de Heidelberg

 

 

Tout d’abord Freizeitparadies, un mercredi soir en compagnie de Jean, André, Eric, Alex (qui s’est décidé au dernier moment) et Philippe des Furieux. Bonne rigolade quand Jean découvre qu’il a oublié sa combi : ben oui le départ est vers 19h et il fait 15°, sympa ! Je grelotte en combi alors je vous raconte pas pour lui. Départ en ligne plus ou moins courbe direction la plage en face… je fonce, un bon coups de coude m’arrache mes lunettes : ah oui c’est un copain qui me l’a mis sympa aussi ! je sors seconde de l’eau avec Alex dans les pieds. De plus en plus dur de le lâcher celui-là ! Transition éclair dans le parc à vélo qui a la particularité d’être un champs avec une rubalise autour… tu mets tes affaires où tu veux ! Sortie du village, je suis le premier, Alex est encore derrière, on roule 3-4 minutes quand un groupe de quelques triathlètes  nous rejoint par la droite, ah oui je me disais bien qu’on n’avait pas encore croisé de baliseur. Merde ! C’est pas grave ! 17 km pour refaire la différence. Les fusées passent mais je suis plutôt bien et dans le rythme ! Tiens voilà André ! Nous sommes rejoint par une cochonnerie de peloton, impossible de les lâcher. Bref ça m’énerve … Nous posons le vélo quasiment dans le même temps, Alexis  est là aussi, pas de Jean ni d’Eric. Pas d’autre fille à l’horizon. Vraiment énervée je pars en boulet de canon et laisse André et Alexis sur place… Mr Littler ne mettra pas longtemps à me déposer, Alexis mettra un tour… J’avoue qu’avec ma supra-vitesse du début, je cale un peu… J’adore cette cap : 3 tours autour du mini lac, on peut suivre la course assez facilement. Speedygonzalex a sorti ses ailes il rattrape enfin le premier et le dépose. Bravo !! André arrive peu après puis Alexis et… Jean me passe 300m avant l’arrivée, je suis verte (c’est toujours notre challenge … mais il fait une superbe saison cette année et avec la combi, la course eut été différente ..). Je gagne et 11ème au scratch. Contente ! Bonne séance de rythme suivi d’une bonne pizza…

 

Ensuite Heidelberg : arrivés 1h30 avant la fermeture du parc et 2h30 avant le départ avec Philippe nous pensions être largement dans les temps… Retrait des dossards, c’est une GROSSE organisation, une expo surprenante pour un CD… Du monde partout et un temps pourri… Comme prévu avec Stépahen Palazetti c’est en fin de semaine de surcharge que s’inscrit cette course hors norme : 1600m de nat en rivière puis 34km avec  1100 de D+, et 10km de cap avec  500 D+…

Tout allait bien , nous déposons les vélos etc… puis la Polizei vient me dire à 30’ du départ que ma voiture gêne… Le stress ! On tourne, on tourne, on tourne encore… La galère ! Je finis par me garer juste sous un panneau interdit de stationner… Pire qu’avant quoi ! Le départ est dans 20’, changement express puis direction le départ… 2 ponts plus loin, c’est long 1km6 à pieds. Philippe est gelé, nous avons perdu Jean… Le bordel, j’ai pas vraiment eu le temps de repérer le parc… ça aura son importance ….

Anecdote quand nous retrouvons Jean : moi : « mais il coule dans quel sens ce fleuve ? on est avec ou contre le courant ? Philippe : on est dans le sens du courant. Moi : t’es sûr ? j’ai l’impression que non ? Phil : euh je sais pas trop… Jean toujours aussi pragmatique : « ben vu le sens de la chute d’eau… » « ah oui !!! » Coin coin coin coin….

On se met sur la droite du fleuve, du côté de la sortie, j’ai perdu mon bonnet pendant la transhumance jusqu’au départ, j’ai une barre glacée au front… Ouf ça part !! Go je tente de mettre les watts, je suis pas la seule et je mettrai bien longtemps à m’extraire du troupeau, mais finalement je ne fais que remonter des concurrents, il n’y en a plus trop devant moi. Bien. En fait je sors 2ème féminine de l’eau en 19’38. Je récupère mon bike, bien sûr l’élastique miteux qui tenait ma shoes droite a pété et celle-ci tourne sur elle-même en butant bien évidemment sur le sol… Manquerait plus qu’elle se détache ! Je fais super gaffe et zou c’est parti, 500m de plat avant un pont pavé que je n’avais pas vu comme une difficulté. Eh ben si ! IL est bondé de monde mais surtout il est bombé et finalement assez raide. Tu restes assis et tu n’avances pas, tu te mets en danseuse et ta roue arrière patine… génial… Un passage dans la vieille ville magnifique et l’on aborde la montée. Raide !!  Je vous raconterai pas tout mais je m’arrache bien, sur un bon rythme je suis en entre 230-250watts, là, à 260watts je me fais doubler par une ou deux fusées allemande montées sur des vélos de chrono avec casque à héros ! J’hallucine ! J’en reprend quand même une (et quelques garçons quand même). La descente est chaude et il y aura pas ma l de viande sur le pavé et en ambulance… Jean me reprend entre le premier et le second tour. Je manque de fraîcheur c’est évident. Finalement en montée raide nous sommes quasi au même rythme, c’est sur les faux plats qu’il fait la différence … et en descente comme d’habitude. Fin du vélo avec toujours cet horrible pont. Direction la course à pieds… Je pars à droite et des centaines de mains me montrent la sortie du parc sur ma gauche Ach !!! Pas de temps perdu cependant. Toujours 500m de plat puis un raidar … puis un faux plat montant avec un demi-tour et le même trajet en descente, d’abord du bitume puis des sentiers.

Je zappe volontairement tous les ravitos historie de gagner ou surtout de ne pas perdre de temps. Je croise Jean « t’en as une juste devant ! » j’accélère mais ne la vois pas… Demi tour . Effectivement y’en a une devant mais pas vraiment tout près… Je mets les watts en descente d’autant plus que j’en ai 3 aux fesses …  Une crevette à réaction me passe (genre 1m50 35 kg), pas moyen d’accrocher. Je lutte, dommage cette semaine de surcharge… Allez faut finir correctement historie de garder ma 6ème place… Enfin retour sur le plat… L’arche se profile… Allez je sprinte les deux gars qui sont juste devant moi et qui me regardent comme une folle, le public est énorme et surtout en nombre ! Comme d’hab en Allemagne ceci dit …. ARGGGGGGGhhhhh je vous avais dit que je n’avais pas eu le temps de repérer le parcours contrairement à mon habitude de maniaque du détail.. Entre l’arche et moi se dressent rambardes et spectateurs… Les deux gars me repassent… En fait il faut faire tout le tour du parc à vélo puis repasser sous le pont et faire encore un demi-tour. Je suis scotchée … Quelle débile ! A la rage d’être une andouille je garde ma place de 6ème

Philippe arrivera quelques minutes plus tard heureux également…

Vraiment chouette comme course !  Ce que j’ai vraiment apprécié c’est la densité de femmes en tête de course contrairement à ce qui se passe en France ou les écarts sont tels qu’une fois le vélo posé, le classement ne varie que très peu…

Vivement l’an prochain !

Un grand bravo à Jean qui gagne son groupe d’âge (moi aussi mais sur un CD…)

 

Place maintenant au half ironman de Wiesbaden dimanche prochain. L’équivalent en half de Frankfurt sur IM !!! ça va être show !

 

Bye

 


Autre news:
30/10/2015 : KONA 2015
06/08/2015 : Môtala LD ITU WC
16/06/2015 : Glen Alden TT box: the review !
17/05/2015 : IM South Africa part 2
06/04/2015 : South Africa part 1
11/02/2015 : Vous avez dit PRP ?
01/01/2015 : Direction 2015: plannif !
01/11/2014 : IM Mallorca: bien ou pas ?
07/10/2014 : Hawaii, the race: TIPS !
21/09/2014 : Hawaii ne rien louper !!


» Consulter les archives

RSS