Actus

10/04/2012

WE à Xonrupt

posté à 17h59

Salut

 

S-11 avant Nice !

Plein de choses avant : le duathlon de Still en multisprint dimanche version entraînement puis 15j après le Tristar de Cannes ; un mois avant Nice le LD de St Rémy sur Durolles….

Donc ce week-end c’était oxygénation à Xonrupt !

Objectif reco du parcours du Xterra (15j après Nice) pour moi et surtout pour Vincent avec son nouveau 29’ XL, un vélo juste à sa taille quoi !

Hébergement à « l’Orée du bois » au bout du lac de Longemer- Retournemer (j’aime le nom je le trouve génial) pour deux jours à crapahuter dans les bois. Vendredi 3h + 45’ et Samedi 2h + 1h30.

Le but n’étant pas d’épiloguer sur mes entraînements voilà le descriptif du parcours du Xterra de l’an dernier sachant que celui de cet été sera à 75-80 % le même (a priori mon petit doigt m’aurait dit que la descente dans les cailloux serait supprimée… sur la vidéo 2010 c’est celle où le mec se plante quasi à l’arrêt… et reste au sol).

Donc :

Départ directement dans un mini sous-bois avec quelques belles racines pour 200m puis 100m de route plate puis en montée >12% avant de tourner sur la gauche. C’est sur cette portion bétonnée qu’est placé le ravito entre les deux tours. Virage à gauche : sol caillouteux et un peu sableux avant d’arriver sur de la terre et des cailloux. Ca grimpe …. Le chemin est large possibilité de doubler facilement. Second virage sur la gauche pour emprunter un chemin un peu plus étroit qui grimpe un peu moins (terre – aiguilles qq racines) jusqu’à un MUR de 30m… tout à gauche et appui max sur la fourche, ça passe finalement bien. Enchainement ensuite de deux mini descentes une trace terre/pierres ou à droite pour les furieux herbe/caillasses volumineuses bien casse-gueules.  Ca remonte encore après, petit raidar puis single souvent humide en terre dans la forêt. Petit répit lors d’un élargissement du chemin puis c’est reparti pour encore un peu de grimpette sur terre/racines, l’an dernier ça patinait terrible, là ça passe… mais dur dur question cardio. Le chemin n’est pas large mais pour les techniciens possibilité de doubler. Arrivée ensuite sur un chemin large qui permettra ravitaillement et récup..  C’est plat voire légèrement descendant pdt 700m environ.

Retour du petit plateau et du grand pignon… c’est reparti sur un profil ascendant…. le parcours est physique ++++ ça grimpe encore et toujours.

Pour la suite je vais détailler plutôt par endroits car vous l’avez compris on grimpe… :

-          Présence de quelques chemins larges en sable/terre/cailloux assez plats pour envoyer la purée (enfin ma purée à moi l’an dernier elle était plus que minable)

-          Passage en descente avec de grosses pierres enchassées dans le sol assez technique mais court suivie d’une descente assez pentue sur un chemin large entièrement recouvert de pierres, on dirait pas mais ça passe bien (enfin surtout j’ose pas imaginer une boîte à cet endroit)

-          La sapinière : mon cauchemar de l’an dernier : passage à pieds les deux fois : single (pas moyen de doubler) en terre, avec quelques épingles, le tout bien pentu avec un sol très meuble en terre (et donc bien gluant en 2011) et des saloperies de racines glissantes en travers, le tout un peu en dévers… Un régal. Vincent se prend au jeu et ça passe… moi c’est définitivement niet, à la fois trop technique et trop physique… L’an dernier c’était à la queue leu leu au choix en poussant ou en portant le vélo

-          Enfin le ravito, quasi au sommet, sympa

-          Une petite descente puis une petite montée sans pb particulier

-          Des chemins de traverse pour envoyer les watts (endroit assez humide et cette année avec de la neige)

-          La descente : single ou double trace, les possibilité de doubler sont réelles, la pente pas trop raide, quelques caillasses et virages… Plutôt agréable en fait ! Le sol est majoritairement en terre.

-          La toute fin : bref passage sur la route puis virage à gauche dans un mini mini single au milieu des myrtilles, assez pentu, rien de bien terrible sauf quand, comme l’an dernier les deux pneus gorgés de boue n’ont plus aucune adhérence et que les deux roues bloquées vous continuez à filer aussi vite, tout droit en sachant que vous allez bouffer mais sans savoir quand… c’était la 3ème chute et avant dernière chute de mon Xterra Survivor 2011

 

Ah j’allais oublier : 1km de route avant le second tour et …. La ptite bosse située sous l’arche : dénivelé 1,50m angle avec la route 84,3°, bref le parfait tremplin pour vous éjecter … Mon Vincent s’élance, freine un peu et zou je le vois quasi éjecté du vélo, les fesses et les pieds en l’air ne le tenant plus que par le guidon ! Tout retombera à sa place !! Incroyable mais bien poilant ! Pour moi version soft : bien apprécier la vitesse nécessaire pour parvenir au sommet sans fioriture !!

 

Pour l’an prochain quelques modifs donc au programme… Je vous tiendrai au courant via les recos officielles…

 

Bye

 


Autre news:
30/10/2015 : KONA 2015
06/08/2015 : Môtala LD ITU WC
16/06/2015 : Glen Alden TT box: the review !
17/05/2015 : IM South Africa part 2
06/04/2015 : South Africa part 1
11/02/2015 : Vous avez dit PRP ?
01/01/2015 : Direction 2015: plannif !
01/11/2014 : IM Mallorca: bien ou pas ?
07/10/2014 : Hawaii, the race: TIPS !
21/09/2014 : Hawaii ne rien louper !!


» Consulter les archives

RSS