Actus

10/06/2010

Half de Kraichgau

posté à 18h52


" alt="Un "petit " parc à vélo..." class="thickbox">

Salut,

 

Un petit CR de la semaine dernière et du half de Kraichgau !

 

Tout d’abord le dimanche 30 mai : au programme le triathlon Sprint d’Obernai. L’objectif est de travailler l’intensité puis d’enchaîner à vélo et à pied histoire de faire un peu de volume !

 Je réponds d’avance à la question que tout le monde me posait là-bas : pourquoi pas le CD ?

Pour faire simple : un CD+un Half+ un Ironman en 6 semaines ça fait beaucoup, d’autant plus si l’objectif est l’IM !!

 

La course débutée sous un déluge s’est finalement bien passée, je sors devant en nat puis après un bon vélo je n’ai plus qu’à gérer la course à pieds. Le premier garçon (parti 8-10 minutes après nous) me reprendra au début de la descente du Mont National sympa ! Ca cavale ! Au final je l’emporte avec plus de 12 minutes d’avance sur mes poursuivantes. Au passage un grand bravo à Yan Guanter venu de Perpignan pour le challenge handi tri qu’il va remporter haut la main ! La classe !!

 

L’aprem sortie du soleil pour deux bonnes heures de vélo et une heure de course à pieds à allure soutenue passées  à encourager les participants du CD avec une magnifique seconde place de Céline Feder. Bravo !!

 

Passons au plat de résistance : le Half Ironman de Kraichgau !

 

Une semaine de récup (enfin avec le boulot et les révisions dues à un examen le lundi 7 je ne sais pas si on peut encore appeler ça de la récup…) et direction Kraichgau (juste au sud de Heidelberg) pour le half Ironman de la série Challenge histoire de se tester  avant Nice. 1,9km de nat puis 91 de vélo et 21 à pattes.

 

J’y vais avec mon homme qui participera là à son premier triathlon et accessoirement nagera pour la première fois en lac et enfilera pour la première fois également une combinaison. Bref soit on est courageux, soit on ne l’est pas !

Une fois les dossards récupérés et les sacs préparés, nous déposons le tout sur le site de la natation pour le lendemain matin. Organisation allemande oblige, tout est carré et magnifiquement orchestré. C’est pro !! Le plan d’eau est magnifique est l’asphalte ressemble à un billard, ça va être génial !

Direction ensuite la pasta party… juste avant la fermeture. «  c’est vraiment à volonté ? » « ben oui »… Vincent en profite pour leur démonter le buffet histoire d’alimenter ses 100kg.

 

L’hôtel maintenant. Dégoté jeudi soir, il est à moins de 20’ du départ en voiture. L’extérieur ne paye pas de mine mais la chambre est top : 36m2 et un lit king size classe ! Pour l’adresse : hôtel Ifen à Wiesloch !

 

Le jour J : Vincent commence -enfin- un peu à stresser. Direction le parc à vélo, scotchage des gels et autres barres puis enfilage de la combi et zou dans l’eau ! Elle est super bonne !

Je m’échauffe un peu… Bang le départ est donné ! Je choisis de partir vite histoire de chopper les bons pieds, ça sera chose faite avant la première bouée et jusqu’à la fin,… Les bras sont plutôt en forme : 26’49 Rebecah Keat pro future gagnante sortira en 26’06. Course jusqu’au parc, Vincent me crie que je suis 5ème !! Cool ! Un peu de bagarre pour enfiler les compressportet les chaussettes  avec les jambes humides puis direction le vélo. Halte !! Un carton jaune !! « Warum ? » (ok j’ai fait 8 ans d’allemand en bilingue et mes compétences s’arrêtent là ..) l’arbitre m’explique que je n’aurais du mettre le dossard qu’au vélo … Je comprends rien à ce règlement et continue… Je demande à un autre arbitre quoi faire avec une yellow card… Il sait pas … Cool …

 

Ca y est je suis sur le P2C, si je suis 5ème, ben va falloir rattraper la 4ème que j’ai en ligne de mire… 42 km/h sur le plat, je me rapproche sensiblement et fini par la doubler mais les jambes semblent un poil lourdes.. Je continue… Les gars passent avec leurs lenticulaires comme des fusées, j’adoore ! Ca fait un bruit vraiment terrible !! Au bout d’une demi heure je commence à me faire doubler par des femmes aussi ce qui me plaît nettement moins… 1 puis 2 puis 3 puis j’arrive plus à savoir combien je suis ! J’avance plus ou quoi ? Regard sur le compteur ben si 40 km/h!!

C’est toujours la fête en Allemagne sur le vélo mais là j’avoue que mon moral en prend un coup ! Au 30ème km je comprends que la journée va être longue,car  je ressens déjà le besoin de m’étirer … Les pattes sont plus que récalcitrantes et le parcours plus qu’exigeant au total c’est dur dur… Je ne peux m’empêcher de comparer au parcours de Niederbronn que l’on a fait la semaine dernière, franchement celui de Kraichgau est beaucoup plus difficile, ça n’en fini pas de monter, descendre, tournicoter etc… La route me paraît loooongue quand j’arrive dans un village, une belle descente, un virage à gauche et là…. UN MUR, la pente est super raide… ça me fait penser au Solarberg car les spectateurs se sont massés là avec des crécelles et autres trucs bizarroides histoire de faire le plus de bruit possible, ça me prend aux tripes (comme les autres) et l’on s’arrache pour monter ça à toute vitesse, heureusement quelques mètres plus loin la foule se raréfie et l’on baisse un peu de rythme…

 

Sur le chemin du retour je croise mon homme parti au vu de son inscription tardive dans la dernière vague, il est dans le rythme et semble prendre du plaisir sur son nouveau vélo !

 

Enfin mon compteur dépasse les 80km j’arrive devant la penalty box où je prends –quand même- la précaution de m’arrêter histoire de demander pour le carton jaune… Ben ça fait rien, je continue !

 

Arrivée au parc à vélo, transition éclair, je suis plus que pessimiste quant à mes capacités à faire une bonne course à pieds … Donc un temps sous les 1h32 que j’ai réalisé l’an dernier à Offenbourg… Les sensations sont bonnes… sur le premier kilomètre qui est avalé en 3’50 dixit mon polar qui a décidé de fonctionner –certainement histoire de me démoraliser encore plus saleté de machine-.. Après c’est la débandade avec MARCHE aux ravitos histoire de boire un verre d’eau et un autre de coca et ceci pendant 21 km… Je précise quand même que ladite course à pieds –plate selon Jean- est bourrée de relances, de fauxplats etc… bref pas moyen de trouver son rythme… D’autant plus qu’il fait pas loin de 38°…

Au final 1h42 rien que pour le semi !

 

5h01 au total ce qui me place seconde de mon GA (la première étant Sylvie Balbach habituée hawaienne et des ironmen sous les 10h, une extraterrestre pour moi), et 19ème féminine avec une petite 15zaine de pros devant.

Je suis forcément très déçue !!

Un petit tour dans les piscines disponibles dans l’aire d’arrivée ainsi qu’au buffet de ravitaillement et je retourne faire le décrassage sur le parcours CAP histoire d’encourager mon homme qui en finit.

 

Un grand bravo à lui, sa performance pour un premier triathlon sans entraînement qui plus est sur un half est prometteuse je pense !

 

Cet article étant écrit quelques jours après la course et après débriefing avec Christophe, j’ai pu analyser les raisons de cette contre-performance à mon sens :

-          Mauvaise adaptation à la chaleur

-          Absence de récupération satisfaisante la semaine précédente : garde et exam= la nuit la plus longue à 6h et une nuit « blanche »

-          Séance du jeudi précédent à vélo non assimilée

Par contre si je pète à pieds en 1h42…ça reste correct pour un marathon…

En outre j’ai fait un vélo à 32 km/h de moyennes « sans jambes »

 

Allez J-17 maintenant !!

 

Bye

 


Autre news:
30/10/2015 : KONA 2015
06/08/2015 : Môtala LD ITU WC
16/06/2015 : Glen Alden TT box: the review !
17/05/2015 : IM South Africa part 2
06/04/2015 : South Africa part 1
11/02/2015 : Vous avez dit PRP ?
01/01/2015 : Direction 2015: plannif !
01/11/2014 : IM Mallorca: bien ou pas ?
07/10/2014 : Hawaii, the race: TIPS !
21/09/2014 : Hawaii ne rien louper !!


» Consulter les archives

RSS