Actus

11/10/2009

11h25 I'm an Iron(wo)man part 1

posté à 19h06

Salut !

 

Désolée pour le retard !

 

Tout d'abord merci à tous ceux qui m'ont encouragée. Ca fait vraiment plaisir ! ( même les textos à 4h du mat !!)

En résumé : 11h25 soit 1h02 de natation, 6h06 de vélo et 4h08 plus les transitions en version lente...et heureusement comme vous le lirez plus bas..

 

Courage à vous aussi car ce post va être long ... Je vous raconte la journée dans l'ordre chronologique.

 

 

3h45 réveil. Etonnament j'ai bien dormi (en tous cas mieux que les nuits précédentes). Préparation des bidons pour le vélo, mise en tenue puis petit déjeuner. Pour ceux qui se demandent ce qu'on peut manger au matin d'une si longue journée: moi c'est du spordej (une poudre au chocolat avec qq morceaux à mélanger à de l'eau pour obtenir la consistance souhaitée) et un bon bout du gatosport de Nicole ! ces deux aliments présentent l'avantage d'être très digestes, de contenir l'équivalent de 200g de pates et 100g de protéines, tout ça sans résidus ou presque. le goût est presque pas mauvais d'ailleurs.

1h après nous sommes à l'entrée du parc à vélo où nous avons déjà déposé notre monture ainsi que les deux sacs de transition.

Il y des centaines de volontaires (5000 sur la course en fait). On fait la queue moins de 5 minutes pour être marqués de notre numéro de dossard sur les bras. Originalité, ici c'est au tampon encreur XXL !

Je donne ensuite mes deux sacs de spécial food au camion ad hoc (un pour le milieu du vélo, idem en cap) puis me dirige vers mon vélo.

Patatras tous mes gels fixés sur le tube horizontal au chatterton patiemment et dans un ordre bien précis la veille ont jugé bon de se décoller malgrè la protection en papier alu anti-bronzing que j'avais faite !! Je refixe le tout et 4 saucissons sur mon cintre puis gonflage des pneus grâce au gentil bénévole qui traîne par là avec sa pompe ET sa lampe de poche pour voir à combien on gonfle. Pour moi 10 bars (d'habitude 11 mais avec la chaleur, les boyaux risquent d'exploser donc prudence).

Une ou deux petites photos et il est déjà 6h30 !! Le soleil est enfin sorti ! Les pros sont déjà à l'eau car leur départ est à 6h45.

 

Je me dirige à mon tour vers la minuscule petite plage, une dernier petit truc énergétique et je rejoins les frères Meister qui ont comme moi décidé de se placer à l'extérieur histoire de moins se faire tabasser (2000 personnes qui nagent ensemble, je vous dit que ça brasse pas mal). On nage jusqu'à la ligne de départ, en pleine eau où on va patienter sur place en nageant pendant près de 15'.

Autour de nous le spectacle est assure par les "Marines" qui font des acrobaties en parachute, des chanteurs traditionnels et les grandes marques. Par exemple Ford a mis une Taurus sur une espèce de bouée géante juste en arrière de la zone de départ, en pleine eau également !

 

"Move back !" ça y est les multiples gars sur leurs longboards débutent leur ronde destinée à nous faire reculer. On est en première ligne avec Thierry et Mathieu et on fait bien entendu tout pour y rester ... derrière nous 2000 personnes .

 

5-4-3-2-1 un gros coup de canon retentit, c'est parti ! Je lance le chrono et tente un départ rapide pour ne pas me faire submerger ! il y en a partout, devant , derrière, à droite, à gauche, un à moitié sur mon dos, l'autre qui me tape dans les pieds. Tactique habituelle, un coup pris deux de rendus ! Il me faut près de 6 minutes pour pouvoir commencer à nager proprement. On est littéralement portés par le flux. Je ne regarde pas la direction, je m'applique à garder mon petit rythme. Surtout ne pas se taper dedans, 1 minute ou 2 ne changeront rien !

Je nage "tranquillement" en 3 temps avec ma tactique habituelle du poisson pilote: quand quelqu'un me passe avec un vitesse légèrement supérieure, je me mets dans son sillage et zou j'accélère en me fatigant moins. A l'aller bof bof, par contre après le demi-tour un gars en full (combi avec des jambes autorisée -j'aurais bien craqué aussi d'ailleurs mais pas mon banquier !!-) me passe. Pas question de traîner je m'accroche et c'est parti ! Au bout de 10 minutes je fini par le dépasser pour en suivre un autre etc...

Au final 1h02, le second temps de notre petit groupe, un bon chrono ici je pense et surtout sans me fatiguer du tout.

Sortie de l'eau, le passage à la position verticale est toujours délicat. La plupart marchent, je trottinne.

1623 ça y est j'ai mon sac de vélo, je cours vers la tente réservée aux femmes où attendent des volontaires. Elles m'aident à enlever ma trifonction du Fast et à mettre mon singlet. Je mets aussi les compressport comme d'habitude. "Would you like some sunscream ?" OUIIII as much as you can !! Total je ressors de là toute blanche ! cool !

Je cours vers mon bike: aie les jambes font déjà mal... Les autres enfourchent leur montures et démarrent. Je la joue casse cou avec les shoes déjà fixées dessus...

 

Ok début du vélo. Je me répète sans cesse les conseils de Christophe. "DOUCEMENT tu pars comme pour une ballade". Direct la montée de Palani Road, un petit  coup de cul de 300 m à 8%. Excellent échauffement ! je mouline !! et me fait doubler... Pas de problème !

On tourne un peu dans Kona, j'entends un "allez Estelle !". C'est Mathieu Meister qui passe ! 

On se dirige ensuite par la highway vers Hawi. Ben tout droit pendant 90 km quoi.

Je prends la position aéro et veille surtout à bien m'alimenter. Je vous fais le décompte sur le vélo: 8 gels + 2 barres énergétiques + 6 demi-bananes choppées aux ravitos + mon ravito perso avec des noix et des tucs. Pour les ravitos d'ailleurs j'applique ce que j'avais prévu. Je ne prends pas les deux premiers, trop de monde, trop de risque de chute.

Par contre après c'est:

- un bidon d'eau pour boire et pour m'asperger. Je dégouline de partout mais c'est bien agréable !! 

-du gatorade quand ma boisson énergétique est vide soit au 90ème a peu près.

 

Côté vélo à proprement parler, je roule véloce sur le plat et tombe facilement sur le petit plateau dans toutes les montées. Je me fais beaucoup doubler... Pas grave ! Je pense à Shanky et à ses conseils de "positive attitude", il a tout juste ! Mine de rien j'ai du 35 de moyenne. Des hélicoptères à l'horizon... ça y est les pros reviennent en sens inverse: Chris Lietto est en tête ! C'est génial de les voir. D'une part je suis fan et accessoirement ça occupe bien l'esprit !! Chrissie est en tête aussi !!!

Je me calme dans la montée d'Hawi où je réussis un magnifique 13 à l'heure (!!) sans perdre trop de places quand même. Nicolas, Thierry et Philippe m'ont également passé, de même qu'Eric... Au demi-tour d'Hawi c'est Sylvain que j'entrevoie, il me passera finalement 6 km plus loin car il s'embrouille avec son ravito perso... On arrive, un mec situé un peu en avance annonce notre dossard et un bénévole nous tend le sac à la volée. Comme d'hab, rapide et efficace !

Pour l'instant j'avance bien sans me fatiguer. Km 120 on commence à avoir le vent de face: 22 en appuyant. Tout le monde est scotché; dur dur, le moral en prend un sacré coup. Je ne perd quasiment plus de place. Ouf ! Ca durera comme ça jusqu'au165ème horrible ! Enfin il fallait s'y attendre ! Il fait une chaleur terrible, heureusement les ravitos sont tous les 10 km...

Ma vitesse moyenne chutera jusqu'à environ 30 km/h et 6h06 ! Je suis relativement contente. Je calcule mon potentiel temps final...

 

Arrivée au parc à vélo ... 

 

 


Autre news:
30/10/2015 : KONA 2015
06/08/2015 : Môtala LD ITU WC
16/06/2015 : Glen Alden TT box: the review !
17/05/2015 : IM South Africa part 2
06/04/2015 : South Africa part 1
11/02/2015 : Vous avez dit PRP ?
01/01/2015 : Direction 2015: plannif !
01/11/2014 : IM Mallorca: bien ou pas ?
07/10/2014 : Hawaii, the race: TIPS !
21/09/2014 : Hawaii ne rien louper !!


» Consulter les archives

RSS